Piaggio Porter NP6: ‘the city truck’

24 août 2022

A l’italienne Piaggio & C. SpA a été fondé en 1884 par Rinaldo Piaggio et est devenu un important fabricant italien d’avions, de cyclomoteurs, de scooters, de voitures et de motos. Plusieurs autres marques européennes appartiennent désormais au groupe Piaggio. Entre 1992 et 2002, Piaggio a construit le Daihatsu Hijet pour Daihatsu. Depuis lors, Piaggio construit le Porter sur […]

A l’italienne

Piaggio & C. SpA a été fondé en 1884 par Rinaldo Piaggio et est devenu un important fabricant italien d’avions, de cyclomoteurs, de scooters, de voitures et de motos. Plusieurs autres marques européennes appartiennent désormais au groupe Piaggio. Entre 1992 et 2002, Piaggio a construit le Daihatsu Hijet pour Daihatsu. Depuis lors, Piaggio construit le Porter sur la base d’une licence Daihatsu. Le véhicule a été perfectionné pendant des années et la dernière version est le Porter NP6.

Un rapport qualité-prix intéressant

Nous avons testé le Porter NP6 pendant quelques jours. Le NP6 est un véhicule qui a été développé par le constructeur pour arriver à un TCO faible. Cela signifie le coût total de possession et en dit long sur le coût total du véhicule sur toute sa durée de vie. Un faible coût total de possession commence par un prix d’achat modéré pour ce que vous obtenez et le Porter NP6 obtient de très bons résultats à ce niveau. Le véhicule avec un moteur de 1500 cc peut fonctionner à l’essence en combinaison avec du gaz LPG ou du méthane. De ce côté, le respect de l’environnement peut être lié au portefeuille et la durabilité peut être obtenue de manière sobre. Ce moteur est Euro 6D-Final. Il ne pourrait pas être plus propre. En termes de réservoir de carburant, en plus du réservoir de carburant standard, le fabricant propose un réservoir de gaz de 15 ou 55 litres pour le LPG ou 2 réservoirs de 55 litres pour le méthane. La première combinaison est indiquée pour le trafic urbain avec de courts trajets, la seconde consiste à fournir au véhicule suffisamment de carburant pour les longues distances.

Différents systèmes de sécurité

Piaggio a choisi d’équiper ce NP6 des systèmes de sécurité nécessaires. Un élément important est la correction électronique de la voie, au cas où le véhicule se mettrait à déraper. Sur cette base-là, il existe également un système intégré dans le cas où une remorque commencerait à quitter sa trajectoire, afin d’ajuster la vitesse et de stabiliser à nouveau la combinaison. En plus du système de freinage antiblocage bien connu, le NP6 dispose également d’un module intégré qui répartit la force de freinage en fonction de la charge sur la roue. Cela permet au véhicule de rester bien stable. L’électronique garantit également que les roues motrices ne glissent pas lorsque le véhicule accélère.

Lors du freinage – avec une pression insuffisante sur la pédale – le système émet toujours la force de freinage nécessaire. En cas d’accident, le système Ecall effectuera automatiquement un appel d’urgence aux services d’urgence. Ce système fonctionne dans toute l’Europe.

Longues distances ou travaux lourds : choisissez votre réduction finale

Piaggio propose 4 empattements entre 2,65 et 3,25 mètres, avec un pneu simple ou double à l’arrière. Selon l’endroit où le véhicule doit conduire, le constructeur offre deux possibilités de décélération finale dans l’arbre d’entraînement: un rapport standard ou un rapport de démultiplication réduit. La première est destinée aux longues distances; la seconde aux courtes distances ou lorsque le véhicule est équipé d’une superstructure lourde ou doit beaucoup conduire sur des chantiers ou des pentes.

Le client a le choix entre 5 niveaux de finition de confort, qui vont de pair avec le choix de la réduction finale. Piaggio dispose d’une disposition standard pour un point de prise de force sur tous les véhicules. Cela permet d’utiliser jusqu’à 16 kW de puissance supplémentaire pour l’entraînement, par exemple, d’un groupe hydraulique. Le châssis, qui est suspendu avec un double ressort parabolique, bénéficie d’une charge utile de 1,6 tonne dans la version à roues arrières jumelées.

La cabine mesure 1,64 mètre de large, ce qui permet de guider très facilement le véhicule dans la circulation urbaine tout en permettant à deux personnes de s’asseoir assez confortablement. Le constructeur fournit le véhicule dans les couleurs bleu, orange, rouge, gris ou blanc. Sur le côté du véhicule se trouve une boîte de rangement fermée d’une capacité de 24 litres. Les rétroviseurs extérieurs se replient automatiquement vers l’intérieur lors de la fermeture. Ils sont chauffés électriquement et réglables de l’intérieur. Le véhicule se verrouille automatiquement lorsque vous le quittez et emportez la clé du véhicule avec vous. La climatisation est standard dans la plupart des versions. Pour l’entretien du moteur, les sièges peuvent être inclinés et même rapidement démontés.

Notre impression

Le Piaggio Porter NP6 est un véhicule pour transporter des marchandises dans un environnement urbain, pour conduire sur des chantiers de construction ou pour emporter du matériel avec vous en tant qu’ouvrier de la construction, entrepreneur de jardin ou collaborateur d’une administration publique. De ce point de vue, nous avons conduit le véhicule. Entrer et sortir est facile, bien que les grandes personnes doivent se pencher un peu plus pour entrer. Une fois que vous entrez, vous pouvez vous détendre dans le siège confortable. Le véhicule démarre et roule en douceur; vous pouvez démarrer en 2ème vitesse à vide avec cette boîte manuelle à cinq vitesses. La partie avant courte permet de bien voir ce qui se passe sur la route. Sur les petits chantiers de construction et dans la circulation urbaine, c’est très important pour faire demi-tour. La tenue du route du véhicule est très bonne, même avec un petit 1000 kg de charge. Le rayon de braquage est court et rend ce véhicule très maniable sur les petits chantiers ou dans la circulation urbaine.

Nous avions la version avec plateau basculant sur lequel vous pouvez facilement déposer 4 europalettes. A l’intérieur de la cabine, le véhicule est assez sobre et tout est explicite. Piaggio utilise un interrupteur à bascule pour basculer électro- hydrauliquement le plateau de chargement. Pour des raisons de sécurité, il n’est activé que lorsque le frein à main est actionné. Le véhicule peut être équipé d’un attache-remorque lui permettant de tracter 1.200 kg.

Différentes variantes d’équipement

L’importateur Garage Iacono de Manage sait que ces véhicules ne seront valorisés qu’en combinaison avec le bon équipement. De série, le véhicule est équipé d’un bac de chargement fixe, d’une benne basculante ou simplement d’un châssis nu. Ce qui rend également ce NP6 si polyvalent, c’est la gamme et les variantes d’accessoires qui sont possibles: un bac de chargement fixe, une benne basculante, une caisse fermée, une nacelle, un équipement de nettoyage urbain, etc… ne sont que quelques possibilités du catalogue.

Piaggio: bien plus qu’une simple Vespa

Comme mentionné dans l’introduction de cet article, Piaggio est plus qu’un simple fabricant de scooters. L’entreprise a été fondée en 1884 et a fait de nombreuses découvertes qui sont encore utilisées aujourd’hui. L’innovation la plus importante introduite par Piaggio à cette époque était la cabine d’avion pressurisée. En 1946, le premier scooter a été construit, qui avec son bourdonnement doux et sa taille mince a reçu le nom de Vespa (guêpe). Plus de 15 millions de Vespas ont été vendues. Sur la base de la Vespa, le fourgon à trois roues typique a été développé. Ce ‘Ape’, qui signifie abeille en italien, est arrivé sur le marché en 1948. A l’heure actuelle, Piaggio est le principal fabricant de scooters (via entre autres Piaggio, Puch, Vespa et Gilera) et l’un des plus importants fabricants de motos avec Moto Guzzi et Aprilia.

page51image48962880